Ma prime d'activité .fr

Hausse de 50% de la prime d'activité par Macron, tenue ?

Vidéo pour découvrir le fonctionnement de la prime d'activité.

Au cours de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron parlait d'une hausse de 50% de la prime d'activité, sans préciser à quelle échéance et si c'est pour tous.

Le projet de loi de finances pour 2018 nous donne les intentions du gouvernement dans l'article 63 :
"La présente mesure s’inscrit dans le cadre de l’action du Gouvernement en faveur du pouvoir d’achat, qui se traduit notamment par une revalorisation des dispositifs d’incitation au travail tels que la prime d’activité, dont le montant sera accru de 80 € entre 2018 et 2021.

Cette revalorisation sera mise en œuvre en deux étapes :

- une première étape consistera à revaloriser de 20 € le montant forfaitaire de la prime d’activité fin 2018, en alignant ce montant sur celui, forfaitaire, du revenu de solidarité active (RSA). Cette revalorisation, effectivement perçue par les bénéficiaires à compter du mois d’octobre, produira ses effets au cours des trois derniers mois de l’année ;

- une seconde étape interviendra avec la création d’une seconde bonification individuelle versée aux travailleurs dont les revenus professionnels sont compris entre 0,5 SMIC et 1,2 SMIC, d’un montant maximal de 60 € fin 2021."

Un salarié au smic vivant seul, sans autre ressources (pas d'apl), touche 156€ de prime d'activité en octobre 2017.

Suite à une déclaration de ressources en octobre 2018, il touchera début novembre 2018, 156 + 20, soit 176€.

Pour une personne qui gagne 1500€ sans apl, elle touche en 2017 environ 21€ (source). A partir d'octobre 2018, 21 + 20 = 41, soit un doublement de sa prime, 50% de plus.

A l'inverse, une personne qui travaille au smic, mais pas à temps plein, disons 800€ par mois, touche 202€ en plus de son apl. Elle aura aussi une augmentation de 20€ en valeur ce qui représente en %, 10%.

Le fait que la revalorisation est forfaitaire est donc injuste, elle aide en proportion bien plus des gens qui en ont moins besoin.

A 1500€, un célibataire sans autre revenu paye l'impôt sur le revenu et touche la prime d'activité. Le gouvernement ne veux pas faire comme pour les apl et retirer des sous à ceux qui n'en ont pas trop besoin. La suite de la réforme, telle que je la comprends fera qu'une personne seule à 1500€ touchera toujours la prime d'activité. Elle ne verra par contre plus d'augmentation de sa prime vu que l'augmentation suivante s'arrêtera avant 1500€. Tel que je le comprends, la prochaine revalorisation sera maximale au niveau du smic. Elle sera nulle sous 0.5 smic et au dessus de 1.2 smic. Le montant de l'augmentation partira de 0 à 0.5 smic pour augmenter progressivement jusqu'à 1 smic où elle sera à son maximum puis diminuera rapidement pour être proche de 0 un peu au dessus de 1.2 smic. Au niveau du smic, à terme, la nouvelle augmentation sera de 60€ qui s'ajoute aux 20€. Quelqu'un au smic sans apl va donc voir passer sa prime de 156 à 176 puis 236, soit une augmentation de 80€ en valeur et un peu plus de 50% en pourcentage.

En octobre 2017, quelqu'un à 0.5 smic, soit environ 1149€ / 2 = 575€, touche 243€ de prime en plus de l'apl. Cela passera à 263€ en octobre 2018 puis plus rien, soit une augmentation en % de 8%.

La personne seule à 1500€ va voir sa prime passer de 21€ à 41€, soit environ 50% de plus.

Cette réforme va donc aboutir à quelque chose d'injuste, à une mauvaise utilisation des dépenses publiques. Il est compréhensible que les finances publiques ne permettent pas une augmentation de 50% pour tous dès début 2018, mais si le gouvernement décide de mettre de l'argent en plus, il devrait faire en sorte que cela profite à ceux qui en ont le plus besoin.

Commentaires

Bientôt le premier commentaire ?


Email Votre pseudo :